Etre “in the zone” , ce doux moment de pur bonheur dont rêve tout basketteur. Ces minutes durant lesquelles le cercle semble avoir triplé de diamètre, vous donnant l’impression de ne rien pouvoir rater. Un état de grâce qui s’apparente au nirvana pour chaque scoreur/shooteur digne de ce nom. On se rappelle notamment de la première mi temps de Jordan lors du premier match de la finale 92 face aux Blazers, du match fou de Larry Bird face aux Hawks ou encore du coup de chaud de Reggie Miller face aux Knicks. Joueur offensif par excellence, Carmelo Anthony était un habitué du genre. Capable de scorer d’à peu près partout et face à n’importe qui, l’ex go to guy des Knicks a réalisé l’une de ses plus incroyables performances lors des J.O de Londres en 2012.

Carmelo Anthony

Certes l’opposition offerte par le Nigéria n’était pas des plus féroces, mais il n’empêche, le quadruple médaillé olympique, transformé en torche humaine pour l’occasion, a marqué l’histoire. En à peine quinze minutes de temps de jeu, il a planté pas moins de 37 points (!), avec un hallucinant 10/12 à trois points. Une performance surréaliste :