C’est non sans une certaine impatience que l’on attendait de voir comment allait débuter la saison des Warriors après le titre acquis en juin dernier. Pourquoi ? Parce qu’il restait des “oui mais” persistants à éclaircir. Les Warriors sont champions ? Oui mais ils ont affronté à chaque fois des équipes diminuées par les blessures, notamment de leurs meneurs de jeu (Cavs, Rockets, Grizzlies…). Curry a été élu MVP ? Oui mais James Harden a eu plus de mérite entouré de moins de joueurs de talent… Bref, on était (moi le premier) impatient de voir quel visage et quel basket allaient nous proposer les joueurs de la baie de San Francisco. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les coéquipiers de Stephen Curry sont en train de mettre tout le monde d’accord.

16-0

Pratiquant et produisant une merveille de basket collectif, les coéquipiers de Stephen Curry viennent tout simplement de réaliser le meilleur départ dans toute l’histoire de la NBA en remportant hier face aux Lakers (111-77) leur seizième match consécutif sans encaisser la moindre défaite. A l’image d’un Curry plus MVP que jamais (32,1 pts de moyenne à plus de 51% de réussite aux shoots) les Warriors sont sur un nuage et semblent quasi intouchables. Le magnifique record des Bulls du trio Jordan – Pippen – Rodman qui terminèrent la saison 95-96 avec un bilan de 72-10 est désormais dans le viseur, même si les hommes de Luke Walton, excellent au poste de coach en attendant le retour de Steve Kerr, se refusent encore à tomber dans les inévitables comparaisons. Wait and see…

Le résumé de leur 16ème victoire face aux Lakers :