Son visage est resté le même. Sans esquisser le moindre signe de satisfaction, Tim Duncan a gardé cette expression d’une neutralité exemplaire qui le caractérise si bien. Pourtant, en réussissant cinq contres dans la défaite de ses Spurs la nuit dernière face au Thunder, “The Big Fundamental” est devenu le meilleur contreur de l’histoire des playoffs NBA. Atteingnant les 478 contres (pour 186 matchs), il dépasse ainsi le légendaire Kareem Abdul Jabbar. Une pierre de plus à l’édifice d’un des tous meilleurs (pour ne pas dire LE meilleur) ailiers forts de l’histoire, déjà quatre fois champion NBA et double MVP de la ligue (2002-2003).

Le contre pourri qui fait de Duncan le meilleur contreur de l’histoire des playoffs :