Après avoir dunké sur à peu près sur tout ceux qui se sont présentés devant lui, Amare Stoudemire a décidé de se retirer des parquets NBA. Une annonce de retraite qui même si elle n’a pas surpris grand monde a eu son effet tant l’ex ailier fort des Suns a marqué de son empreinte la grande ligue US durant plus d’une décennie. Neuvième choix de la draft 2002, il est un des deux seuls joueurs avec LeBron James à avoir remporté le trophée de Rookie of the year en étant passé directement de la case high school à la NBA. Très vite, ses qualités athlétiques largement au dessus de la moyenne lui valent les louanges des fans. Très à l’aise dans le jeu rapide et offensif prôné par les Suns de Mike D’Antonni, il se régale des caviars de Steve Nash.

Amare Stoudemire

On ne compte plus les postérisations du Stoud…

Son duo avec le double MVP propulse Phoenix au top niveau, mais malgré tous les efforts fournis, Stoudemire et les Suns n’iront jamais plus loin que la finale de conférence… En 2010, le Stoud quitte l’Arizona et rejoint les Knicks qui lui offrent un contrat en or (100M de $ sur cinq ans). Malheureusement, frainé par des blessures à répétition au genou, il ne confirmera jamais tous les espoirs que les fans de la Big Apple avaient placé en lui. Devenu une ex star sur le déclin, il signe respectivement avec Dallas et Miami au cours des deux dernières saisons avec des statistiques bien loin de ses belles années.

Amare Stoudemire

Un “retraité” actif

Agé seulement de 33 ans, Amare Stoudemire, qui s’est découvert des racines juives de part sa mère en 2010, n’a pas attendu très longtemps avant de devenir un retraité actif puisqu’il a officialisé son engagement pour deux saisons avec de l’Hapoel Jérusalem, club dont il est copropriétaire (!). De ses années américaines, on gardera surtout le meilleur, ce qui veut dire ses (très) nombreux dunks, dont certains d’anthologie qui hantent encore les pauvres défenseurs qui ont essayé un jour de contrer l’une de ses tentatives…

Son top 10 en carrière :