Enfin ! Comme chaque année, cette période de fin avril résonne comme une sorte de délivrance pour le passionné de NBA que je suis. Fini cette trop longue voir interminable saison régulière, place désormais aux toujours alléchants playoffs. Oubliez les fins de matchs à rallonge où évoluent des joueurs dont le patronyme n’est connu que par leur propre famille, l’heure est désormais celle du money-time, des exploits et des stars attendues. Avec ses deux titres consécutifs en poche et son big three toujours d’attaque, Miami aborde une nouvelle fois ces phases finales avec le statut de légitime favori, bien que sa suprématie soit (beaucoup) moins évidente que les fois précédentes. Premièrement, leurs adversaires les plus coriaces à l’Est, les Pacers, forts de leur première place de conférence, auront l’avantage si confrontation il y a. De plus, les coéquipiers de Paul Georges, même s’ils ont connu un gros trou d’air en fin de saison, semblent désormais mieux armés pour faire trébucher la formation floridienne.

NBAP

Autre prétendant sérieux, les infatigables Spurs. La bande à Popovich, qui pratique sûrement le plus beau basket de la ligue, se présente avec le meilleur bilan de la saison (62-20) et son trio Duncan-Ginobili-Parker en (pleine) forme. De leurs côtés, les joueurs du Thunder, emmenés par le plus que probable MVP 2014 en la personne de Kevin Durant auront à cœur de retrouver les finales après leur échec de 2012. Pour les Clippers, les Rockets et/ou les Blazers, on attend avec impatience de voir ce que peuvent montrer ces équipes au fort potentiel.

Chancun aura de toute façon son propre avis. Et dans ce sens, je vous livre mon traditionnel bracket pour ces playoffs 2014, let’s the show begin :

NBAB