Mais jusqu’où s’arrêtera Nanterre ? C’est la question que l’on peut légitimement se poser tant l’ascension fulgurante de ce club qui évoluait encore en Pro B il y a quatre ans (!) ne cesse de dépasser les espoirs les plus fous. Après avoir conquis le titre de champion de France de Pro B en 2011, celui de Pro A en 2013, la coupe de France en 2014, voici que le club banlieusard vient d’écrire une page de plus dans sa fabuleuse histoire en remportant hier l’Eurochallenge. Un véritable exploit pour les coéquipiers de Joseph Gomis qui ne sont jamais aussi forts que lorsqu’ils évoluent dans la position de l’outsider. Ce qui fut encore le cas lors de cette finale face au club turc de Trabzonspor qui avait l’énorme avantage de jouer à domicile. Comme si cela ne suffisait pas, Nanterre était privé de son meilleur joueur Mykal Riley, blessé à la cheville lors de la demi-finale face à Francfort. Mais pour déjouer les pronostiques et soulever des montagnes, il n’y a pas plus fort que les verts. Au terme d’un match serré de bout en bout, la JSF croyait avoir fait le plus dur en prenant trois précieux points d’avance à une minute de la fin.

Eurochallenge

J. Passave Ducteil décisif en toute fin de match

Mais poussés par leur public, les Turcs reprirent le contrôle du match, repassant devant au score (63-62). La dernière possession est donc pour Nanterre et T.J Campbell. Le meneur US prend sa chance derrière l’arc, sa tentative est trop longue. S’en suit un gros rebond offensif de Johan Passave Ducteil, qui prend le temps de contrôler la gonfle pour (re)trouver Campbell qui “balance” un lay-up renversé à la toute dernière seconde.

Le shoot au buzzer de Campbell : 

 

 Si tard que les arbitres et la table de marque ont besoin de (trop) longues secondes supplémentaires pour s’assurer de la validité du shoot. Accordé ! Les joueurs et tout le staff de Nanterre peuvent alors exulter, ils viennent de rejoindre Limoges, Orthez et Nancy au panthéon des clubs français sacrés au niveau européen…

Les highlights du match :