L’histoire est presque trop belle pour être vrai. Pourtant, c’est un rêve tout éveillé qu’est en train de vivre Jeremy Lin. Totalement inconnu du grand public et des fans de la grosse balle orange il y a encore dix jours, le meneur remplaçant des New-York Knicks vient de vivre la plus incroyable semaine de sa vie de basketteur professionnel. Les Knicks, déjà mal en points, se voient brutalement privés de leur deux stars Carmelo Anthony et Amare Stoudemire, blessés. Le coach D’Antoni, à court de solutions, décide alors de propulser le jeune Jeremy Lin dans le cinq de départ.

Jeremy Lin

Auteur d’un début de saison plus que quelconque (3.5pts et 1.8pds en 6 minutes de moyenne par match), la nouvelle star du Madison Square Garden va littéralement exploser, entraînant dans son sillage toute sa formation. Depuis qu’il démarre les rencontres, New-York est invaincu (5 victoires de suite) et Lin tourne a 26.8 points, 8 passes de moyenne pour 39 (!) minutes passés sur les parquets. Un vrai conte de fée made in USA qui passionne l’Amérique entière et au delà. Car cela n’a échappé à personne, Jeremy Lin est d’origine asiatique, une bénédiction pour la NBA qui voit ici un magnifique moyen de promouvoir son championnat auprès de ses fans chinois en mal de “reconnaissance” depuis le retrait des parquets de Yao Ming. Combien de temps la “hype” va t’elle durer ? personne ne le sait…

En attendant et fort logiquement, Jeremy Lin vient d’être élu joueur de la semaine, un épisode de plus pour ce joueur qui espère ne jamais se réveiller…

La linmania :