(1981) Larry Bird récupère son propre shoot et nous gratifie d’un lay-up de légende…