D.WadeComme bien trop souvent, les médias ont tendance à trop vite tirer à boulets rouges sur un joueur dont les performances chutes inlassablement. C’est ce qui est arrivé à Dwyane Wade. L’arrière du Heat, emblème de la franchise floridienne, traverse une passe difficile depuis un bon petit moment. Gêné par un genou qui l’empêche de pleinement s’exprimer, le numéro 3 de Miami affiche ses plus mauvaises stats au scoring en playoffs depuis son arrivée dans la grande ligue (15.1 points de moyenne). Critiqué, pointé du doigt, Wade, jusque là transparent depuis le début de ces finales 2013, est redevenu l’espace d’un match “Flash”, ce fantastique joueur que l’on connaît.

Auteur d’un match plein (32 points, 6 rebonds, 6 interceptions et 4 passes), le capitaine du Heat a magnifiquement redressé la barre et répondu de la meilleure façon aux critiques. Cette performance n’a laissé personne indifférent, à commencer par LeBron James. Le quadruple MVP a déclaré juste après la rencontre avoir (re)vu le Wade de 2006…

Dwyane Wade MVP

MVP de la finale 2006

Car personne n’a pu l’oublier. Il y a sept ans, lors de la finale contre les Dallas Mavericks, Dwyane Wade a atteint un niveau de jeu dont (très) peu de joueurs peuvent se venter d’avoir ne serait ce qu’effleurer. Après avoir perdu les deux premières rencontres, Miami va complètement renverser la tendance et gagner les quatre matchs suivants pour s’offrir le titre de champion. Un exploit que les hommes de Pat Riley doivent avant tout à leur arrière de génie. Déjà bien en jambes dans les deux premières défaites (28 et 23 points), Wade va alors tutoyer les sommets lors des quatre autres victoires qui vont suivre. Jugez plutôt : 39,2 points de moyenne à 50% aux shoots (!), auxquels il faut ajouter 8,2 rebonds… Des stats juste incroyables, du niveau d’un certain Michael Jordan… Une véritable démonstration qui a époustouflé tous les observateurs et qui occupe encore aujourd’hui une (très) bonne place dans le livre d’or des finales NBA.

Les highlights de Wade lors des finales 2006 :