Que retenir de cette cuvée du all-star game 2012 ? Comme souvent, pas peu de défense, beaucoup de contres attaques conclues  par de nombreux dunks plutôt pas mal du tout d’ailleurs cette année, LeBron James en tête. Sinon, une première mi-temps ultra offensive, à sens unique (88-69 pour l’Ouest), avant que le duo du Heat Wade-James sonne la révolte. Grignotant son retard, l’Est recolle au score et offre enfin au public un semblant de “vrai” match. Revenu à deux points, les coéquipiers d’un bien discret Dwight Howard ont même la balle de match, mais malheureusement, elle est entre les mains de LeBron James. Excellent jusque là, la star de Miami va (re)donner de l’eau aux moulins de ses détracteurs en ratant complètement sa passe, ruinant ainsi les derniers espoirs de ce qui aurait été un beau hold-up.

K.Durant

Avant cela, on aura également noté la nouvelle page d’histoire qu’a écrite Kobe Bryant en devenant avec un total de 271 points, le meilleur marqueur de l’histoire des all-stars game. Luxe suprême, l’arrière des Lakers détrône Michael Jordan.

Sinon, coté français, notre TP national n’a eu que (très) peu de temps pour briller. En treize petites minutes de jeu, il score 6 points et délivre 4 passes décisives. Et puisqu’il faut bien un MVP, le trophée revient pour la première fois à l’excellent Kevin Durant (36 points, 7 rebonds et 3 passes) qui marque encore un peu plus son territoire.

Le résumé du match :