Puisque le basket est avant tout un sport collectif et que la saison régulière touche à sa fin, revenons un instant sur la performance historique réalisée par les Chicago Bulls lors de la saison 1995-96. Un an auparavant, la NBA était en ébullition avec le retour annoncé de Michael Jordan, qui avait mis sa carrière entre parenthèse après avoir perdu son père dans de tragiques circonstances. A cours de compétition, les Bulls s’étaient alors logiquement inclinés lors des playoffs face à la jeunesse et l’arrogance des Orlando Magic et son duo O’Neal-Hardaway. En ce nouveau début de saison 95, l’excitation est à son comble du coté de “Windy city”. Ancien ennemi juré des Bulls, le fou génial Dennis Rodman débarque aux cotés du duo Jordan-Pippen.

Chicago Bulls

Le meilleur big three de l’histoire ?

Les derniers sceptiques vont très rapidement disparaître. L’alchimie opère immédiatement. Dans le sillage d’un Michael Jordan redevenu “Dieu”, d’un Scottie Pippen au sommet de son art et d’un Rodman en aspirateur de rebonds, les Chicago Bulls vont obtenir le meilleur bilan jamais réalisé par une équipe lors de la saison régulière.

Chicago Bulls

L’effectif au complet des Chicago Bulls 95-96

Sur les 82 matchs que compte le championnat, les Bulls ne remporteront pas moins de 72 victoires ! Un score quasi surréaliste quand on connaît la densité et la répartition des très dures et très longues saisons NBA. Pour mémoire, cette année restera à jamais gravée dans les annales pour les Bulls, puisqu’en plus de ce record et du titre, Michael Jordan sera élu MVP de la saison, du all-star game et des finales, Tony Kukoc sera élu meilleur sixième homme, Phil Jackson meilleur coach et Jerry Krause meilleur dirigeant… n’en jetez plus la coupe est pleine !

Un magnifique mix sur les plus belles actions des Bulls 95-96 : 

 Le documentaire sur la saison historique des Bulls :