Les mille et une nuits NBA de Boris Diaw…

La nuit dernière, Boris Diaw a disputé face aux Rockets, son 1001 match NBA. Un sacré bout de chemin parcouru depuis la draft de 2003 où les Atlanta Hawks le sélectionnèrent à la 21ème place. Quatorze saisons, cinq équipes, un titre de joueur ayant le plus progressé et une bague de champion plus tard, le voilà aujourd’hui dans le clan des joueurs aux 1000 matches joués.

Boris Diaw

Nouveau (et dernier ?) challenge avec Utah…

Une déjà longue carrière faite de hauts et de bas, avec des statistiques peu ronflantes mais qui ne traduisent pas l’impact et le QI de ce fantastique et atypique joueur qu’est Boris Diaw. Souvent pointé du doigt pour son trop grand altruisme ou encore son trop gros appétit, beaucoup d’observateurs dont je partage l’opinion, pensent à juste titre qu’il aurait pu faire (beaucoup) mieux. Mais n’allez pas en toucher deux mots au premier concerné. A l’heure où l’immense majorité des joueurs épluche chirurgicalement la feuille de statistiques dès le match terminé, lui ne pense qu’à une seule chose, boire un bon café… Un cas à part dans cet univers ultra individualisme qu’est devenu la NBA et le monde du sport en général. Et c’est aussi pour ça qu’on l’aime notre Babac. Pour l’occasion et afin de fêter ce cap des 1000 matchs joués, je vous propose de revenir en photos sur sa carrière :